LA PHASE D’ÉVEIL

La première étape est celle de la prise de conscience. Il s’agit d’identifier et comprendre le besoin de mutation pour l’entreprise, en constatant le déséquilibre entre la structure et son environnement.

Une fois le problème identifié, il faut rapidement organiser un audit de l’entreprise et de l’ensemble de ses services. C’est ainsi qu’on prépare l’entreprise à sa transition.Pour réussir cette étape il faut avoir assez de recul pour être parfaitement objectif dans les conclusions que l’on retire de l’audit.

Difficile à effectuer pour une personne qui fait partie de l’entreprise. Il ne faut donc pas hésiter à se faire accompagner par une personne externe.

Le manager de transition assure une analyse globale, rapide et impartiale de l’entreprise. Cela permet ensuite de prendre les mesures adéquate pour la restructuration.

L’ANNONCE

Les décisions sont prises, le plan d’action est défini, il s’agit maintenant de l’annoncer. C’est cette étape qui marque le point de départ du processus de changement. C’est pourquoi, il faut y accorder de l’importance, aussi bien à l’interne qu’à l’externe.

Vos salariés peuvent être surpris, émus, voir réagir violemment et imposer des résistances. C’est pourquoi la communication autour de la restructuration est un aspect décisif au processus.

Elle va concerner aussi tous les acteurs extérieurs comme les clients, les fournisseurs, les partenaires, etc. C’est à vous de rassurer tout le monde sur le fait que la restructuration apportera des retombées positives à l’entreprise.

LA PHASE D’ÉVEIL
Retour en haut